Claude Despins répond «présent!» aux jeunes

Louise
Louise Potvin
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Malgré les coupures dans les programmes de Radio-Canada, l'émission chouchou Toc Toc Toc reviendra en ondes. Le sympathique comédien de la série Claude Despins nous l'a affirmé. Le colosse au cœur d'enfant, qui animera bientôt le spectacle bénéfice du Centre de loisirs Lajeunesse, une cause qui touche droit au cœur ce grand enfant.

Claude Despins répond «présent!» aux jeunes

Pour Claude Despins, il s'agit là de son baptême des causes communautaires. «C'est la première fois que j'accepte d'être porte-parole», raconte-t-il. «Je suis venu voir ce que faisait l'organisme avec les jeunes et j'ai été touché tout particulièrement par le travail exceptionnel fait pour l'intégration des communautés culturelles. Il y a toujours des gens qui passent par les mailles du filet. Les rejoindre par leurs enfants, pour les intégrer aux activités du quartier et leur permettre de côtoyer leurs voisins, je trouve que ça améliore leur qualité de vie et favorise leur intégration dans notre société.»

Claude Despins baigne littéralement dans un univers où les enfants sont omniprésents. Dans sa vie professionnelle, d'abord, Toc Toc Tocétant l'une des émissions jeunesse les plus populaires de l'heure. À la maison, aussi, o;u il a deux jeunes fils et un troisième moussaillon en route...

Génération Toc Toc Toc

Après la génération Passe-Partout, la génération Toc Toc Toc? Qui sait... Radio-Canada a récemment mis la hache dans sa programmation; le secteur jeunesse n'a pas été épargné. Bonne nouvelle pour l'émission chouchou Toc Toc Toc, codiffusée par Radio-Canada et Télé-Québec: alors que la seconde saison tire à sa fin et que l'on complète le tournage des 65 futures émissions, Azim, alias Claude Despins confirme que l'équipe a reçu le feu vert pour une quatrième série. «Nous ciblons les 3 à 8 ans, mais on sait que l'émission captive même les plus petits.» Et elle plairait aussi aux adultes... «Denis Houle a fait une activité dans une prison et les gars disaient: «C'est Monsieur Craquepoutte!» C'est dire combien on ratisse large avec ce concept qui se rapproche de celui de l'univers des Sol et Gobelet, Ribouldingue et compagnie. Mais en moins éclaté: «On ne pourrait plus montrer Gobelet qui se lance par la fenêtre chaque fois qu'il échoue dans sa tentative de séduire Isabelle, c'est tabou.» Mais l'émission laisse suffisamment d'espace pour que petits et grands puissent laisser libre cours à leur imagination, ce qui explique en partie le succès de l'émission, croit M. Despins. Pour manger… La Maison des pâtes fraîches (chez Francesca), depuis longtemps notre spot de famille. Pour flâner… Le marché Jean-Talon Pour sortir… Je ne sors plus! Pour lire… : Le Mont-Royal À découvrir… Les ruelles de Montréal, que j’ai toujours préférées aux rues. À fuir… Provigo, Loblaws, InterMarché et autres grandes surfaces Propos recueillis par Louise Potvin

Organisations: Radio-Canada, Télé-Québec, Maison des pâtes fraîches Francesca Le Mont-Royal Provigo Loblaws InterMarché

Lieux géographiques: Montréal

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires